Quel roman cherches tu?

mardi 14 janvier 2014

Les larmes rouges tome 1 de Georgia Caldera

J'étais trop impatiente de découvrir ce livre dont tout le monde parlait et qui a vu une réedition en septembre 2013 aux Editions J'ai lu. J'ai bien entendu plonger sur cet achat compulsif sans trop réfléchir.

J'ai commencé ce roman avec déjà beaucoup de passion et j'ai adoré les premiers chapitres qui m'ont transportée dans un univers si mystérieux que j'ai été envoutée par cette lecture.
Malheureusement la fièvre est vite redescendue quand j'ai compris dans quoi je m'embarquais... Je m'attendais à une tout autre histoire et bien entendu j'ai été un peu déçue par la suite de l'histoire.

La vie de Cornélia n'est pas une vie idéale pour une adolescente de 19 ans. Elle est seule, orpheline de mère, un père absent de sentiments, aucune amie et un caractère assez renfermée. Lorsqu'elle tente de se suicider, son père change du tout au tout et l'emmène dans un village retiré, le village de son enfance. Elle s'y plait comme jamais elle ne s'était plus nulle part et c'est le bonheur intense à tous niveaux. Jusqu'à ce qu'elle fasse la rencontre d'Henry, ce personnage mystérieux qui vit dans le chateau juste à coté de chez elle et que tout le monde détèste et craint. Mais qui est il? Cornélia découvrira rapidement sa réelle nature mais elle apprendra aussi qui elle est.....

Le synopsis nous raconte le début du roman et la partie mystérieuse que j'ai tant adoré mais comme je l'expliquais je n'ai pas été séduite par la suite.  Les actions et les évènements sont redondants et j'ai l'impression qu'il se passe toujours les mêmes actions à répétition. La vie de Cornélia va être chamboulée par certaines choses mais le comment ça lui arrive nous est expliqué de façons trop répétitives et cela a vraiment mis un frein à ma lecture.
De plus j'ai trouvé l'héroine agaçante et intolérante.
Je n'ai malheureusement eu aucune empathie pour l'héroine et pour un roman aussi épais de plus de 700 pages, je trouve cela dommage de ne pas avoir pu m'identifier à ce personnage pourtant si intéressant.

Il y a, dans ce roman, énormément de flash-back, qui nous raconte des évènements passés et ce sont CES passages là que j'ai le plus aimé. J'ai adoré retrouver l'ambiance d'avant et les actions passées. J'aurai pu ne lire qu'un roman basé sur ces flashback. L'auteur a néanmoins mis un très bon rythme dans son roman de façon à ce que les flashback et les moments présents s’enchevêtrent parfaitement bien et au bon moment à chaque fois. Parfois j'ai néanmoins eu besoin de quelques secondes pour savoir ou me situer dans le temps - au début de chaque chapitre- mais cela n'a en rien entravé ma lecture.

Je regrette vraiment de ne pas avoir pu terminer ce roman. En effet il s'agit d'un abandon au bout de 500 pages mais je commençais vraiment à tourner en rond et à trouver le temps long.  Je m'excuse auprès de l'auteur si elle lit ma chronique mais c'est vraiment dommage car sa plume est superbe et l'idée est bonne mais j'ai parfois eu l'impression que certains chapitres étaient simplement là pour combler et pour en faire un GROs pavé.
Malgré tout un 3/5 car je ne renie pas la qualité littéraire du roman.
Photo

1 commentaire:

  1. http://hooked-on-the-book.blogspot.com/2013/12/saga-les-larmes-rouges.html

    RépondreSupprimer