Quel roman cherches tu?

jeudi 6 février 2014

[Chronique de Souris] Les 100 de Kass Morgan

Chronique de Une souris et des Livres

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et sœurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manœuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile où chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité…

Son avis: 

Me revoilà avec une très bonne lecture en ce qui me concerne, pas un coup de cœur, mais j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman.

Certains lecteurs ont été déçus, sans doute en attendaient-ils beaucoup vu « le tapage » qu’il y a autour de ce livre et de la série adaptée (prévue le 19 mars), pour ma part je suis partie dans ma lecture sans attente particulière juste l’envie de lire le petit nouveau de la collection R.

Je ne vais rien rajouter au résumé, il en dévoile suffisamment pour vous permettre de planter l’intrigue du roman.
Comme vous le lisez plus haut, un groupe de 100 jeunes gens vont être envoyés de force sur terre afin de vérifier si celle-ci est de nouveau habitable, nous allons donc suivre ces jeunes adultes confrontés à une terre qu’ils n’ont jamais connue.
J’ai lu certaines chroniques qui lui reprochaient son manque d’action, c’est sûr que l’on s’attend plutôt à voir comment ces 100 jeunes délinquants vont pouvoir se débrouiller sur cette terre hostile, on s’attend à des tensions puisqu’ils sont tous d’anciens prisonniers, mais même si l’auteure laisse entrevoir certaines discordes ce n’est pas sur ce thème qu’est basé le livre.

C’est le premier tome d’une trilogie, premier tome qui prend le temps de planter le décor et ses protagonistes.
C’est écrit de manière intelligente, nous ne lisons pas des tonnes de descriptions, mais, à travers l’histoire de 4 personnages, Kass Morgan nous pose les bases de son univers.

4 protagonistes, 3 envoyés sur terre et 1 qui est « resté » sur les navettes. Il s’agit de Bellamy, Clarke, Wells et Glass.
Comme un des personnages est resté sur les stations cela permet au lecteur de ne pas passer toute la lecture sur terre, mais d’alterner les « voyages ». Un procédé qui moi m’a convaincu.
On alterne les points de vue ce qui enlève toute monotonie. Grâce à des flashbacks disséminés dans les chapitres nous comprenons les tenants et aboutissants, les émotions, les caractères et les comportements des personnages.
Des retours en arrière bien amenés, car ils ne coupent aucunement la fluidité de la lecture.
Je me suis attachée aux personnages, surtout à Glass ; les « gentils » comme les « méchants » sont habilement décrits, à travers eux on comprend tous les enjeux, que cela soit sur terre ou en orbite.

Je pense sincèrement qu’il fallait ce tome pour poser toute l’intrigue qui s’avère un peu plus compliquée que ce que le résumé laisse entrevoir, de nombreux thèmes sont abordés, la vie sur terre, mais aussi la vie sur les stations, les injustices, les trahisons, etc.

J’ai aussi fortement apprécié l’écriture de l’auteure, elle utilise de très jolies descriptions quand ces jeunes découvrent ce qu’est qu’une fleur, la pluie, un arc-en-ciel, un tas de petites choses auxquelles nous ne faisons guère attention et pourtant, à travers ses mots j’ai eu l’impression de les redécouvrir en même temps que les personnages.
Les flashbacks, les dialogues, l’alternance de point de vue, les chapitres le plus souvent courts donnent un vrai rythme au roman, c’est fluide, ça se lit vite.
On est embarqué dans le récit, la progression est ascendante, on découvre au fur et à mesure des dialogues ou des retours sur le passé tout ce qui se trame autour des stations, de ce retour sur terre et les secrets des protagonistes.

J’ai lu qu’on reprochait surtout les romances trop présentes au détriment de l’action, pour ma part elles ne m’ont pas du tout gênée, au contraire, à travers ces amours on comprend les tenants et aboutissants de l’intrigue principale, de plus l’auteure, toujours à travers ses personnages, permet de soulever plusieurs questions intéressantes notamment jusque ou seriez-vous prêt à aller par amour ?
Qu’est-ce que les hommes seraient prêts à faire pour sauver l’humanité ? Et bien d’autres encore.

C’est gentillet, c’est vrai, il n’y a pas vraiment de moments très palpitants ; une histoire m’a plus marquée qu’une autre, mais vraiment, pour ma part, aucune déception de ce côté-là, sauf si je dois relever ce processus agaçant du triangle amoureux mais qui n'est pas trop présent pour être dérangeant.

C’est clairement un premier tome d’introduction qui pose ses bases pour mieux appréhender la suite de la saga, on a suffisamment de détails pour comprendre quels seront les personnages à suivre ensuite et des mystères qui titillent notre curiosité.
Kass Morgan explique comment les hommes ont pu arriver à cette guerre nucléaire, on ne sait pas encore tout, des questions restent en suspend, mais la fin est explosive et promet une suite des plus intéressantes.

Un livre qui plaira si on sait d’avance que ce n’est pas bourré d’action, ni axé science-fiction même s’il y en a, si on aime prendre le temps de comprendre les enjeux d’une saga, si on aime faire connaissance avec les protagonistes que l’on rencontrera dans cette trilogie et je pense, surtout, si on ne compare pas le livre à la série. Les trailers que j’ai pu voir laissent entrevoir beaucoup plus d’actions que ce que l’on trouve dans le roman, il y a des similitudes, mais c’est assez différent… Les 2 à mon avis se compléteront, mais ce n’est que mon avis…

363 pages, 17.90 €
Young Adult
Robert Laffont, collection R, 27 janvier 2014

1 commentaire:

  1. Contente de voir que tu as plus apprécié que moi... Je pensais que c'était un récit de survie bourré d'actions alors quand j'ai vu autant de romance, j'ai vite déchanté...

    RépondreSupprimer