Quel roman cherches tu?

samedi 10 mai 2014

Je n'étais qu'un fou de Thierry Cohen

Je n'étais qu'un fou de Thierry Cohen
Éditions Flammarion
9 avril 2014
368 pages















New York, Upper East Side. Samuel Sanderson est un écrivain célèbre et adulé qui profite de sa notoriété pour séduire ses lectrices... Jusqu'au jour où un curieux message lui arrive sur Facebook : "Je suis toi dans vingt ans. Et je viens t'avertir des drames à venir." Qui se cache derrière cette mise en garde ? Un lecteur dément ? Un confrère jaloux ? Une femme délaissée ? Un proche qui voudrait lui faire changer de vie ? Ou s'agit-il vraiment de son double ? Pris au piège, Samuel part à la recherche de son mystérieux messager. Une quête effrénée et paranoïaque qui le conduira aux frontières de l'amour et de l'impossible.

A la fin de ce roman, je serai mort....    

Comment ne pas succomber à une telle accroche?

Je n'avais pas encore eu la chance de découvrir Thierry Cohen et lorsque Flammarion m'a proposé cette lecture j'ai foncé. Au détour de mes flâneries en librairie, j'avais remarqué que mon libraire avait noté "coup de coeur" sur nombreux romans de Monsieur Cohen et j'avoue que cela a attisé ma curiosité.
La première chose que j'ai remarqué, après lecture de seulement 2 pages, c'est la plume de l'auteur pour laquelle j'ai totalement adhéré. Je ne saurai vous expliquer clairement ce que j'ai ressenti mais de suite j'ai su que lui et moi allions nous entendre littérairement. Cette façon d'écrire m'a complètement envoutée et j'ai été séduite par cette manière de tourner les phrases.
Le premier test était déjà passé avec succès. Me voilà maintenant à découvrir l'histoire de Samuel Sanderson.
Le héros de notre histoire est un père de famille heureux jusqu'au jour ou il décide de vivre de sa passion qui est l'écriture. Là il devient en haut des "charts" et le succès lui est monté à la tête. Sa femme l'a quitté et il se retrouve donc seul avec lui même, ou plutôt avec ses aventures d'un soir, son alcool, ses drogues et ses sorties. Samuel est devenue une épave de la vie, errant d'une aventure à l'autre, d'un bar à l'autre.
Mais un jour un message bizarre apparaît sur Facebook, un homonyme lui envoie des messages trop bizarre le mettant en garde sur sa vie...Ce personnage si étrange va transformer la vie de Samuel.

Si vous me suivez vous savez que je suis une lectrice très assidue mais lorsque Morphée arrive, je me laisse emporter et pourtant....Thierry Cohen a réussi à me faire lire jusqu'à pas d'heures. Je n'étais qu'un fou m'a tenue en haleine pendant de longs moments, me laissant dériver dans l'histoire totalement prenante et haletante. Même si je n'ai pas adhéré au personnage principal - car ce n'est pas évident d'avoir de l'empathie pour un tel personnage - j'ai su m'accrocher à l'histoire et à la trame et jusqu'à la dernière page, je me posais encore beaucoup de questions. Ce livre est un réel page turner qui m'a permis de m'imaginer 1001 scénarios complètement fous. Je me suis régalée et c'est pas peu de le dire.
Ou comment une histoire totalement basique, classique peut se révéler devenir petit à petit un thriller haletant et prenant.


Quand on lit le roman entre les lignes, on admire la façon dont Thierry Cohen a mis en avant la vie d'un écrivain. On se dit rapidement qu'il y a ceux qui écrivent par passion et ceux qui ne sont là que pour un attrait commercial. J'avoue m'être beaucoup interrogée moi même sur ce phénomène actuel. Et lorsqu'on dit qu'un auteur met toujours un peu de lui dans ses romans, je m'interroge sur la vision des choses de Monsieur Cohen à ce propos.
Je n'oublie pas également de mentionner la large part qu'on a pu découvrir sur les réseaux sociaux. L'auteur nous met en avant les méfaits de Facebook (ou autre) et même si tout le monde le sait, voir une situation grave mise en scène à cause de FB, ça fout quand même la chair de poule.

Revenons en à notre histoire. Monsieur Thierry Cohen, êtes vous complètement dingue? Vous m'avez fait vibrer, suer, trembler et devenir parano. je dis donc que c'est un pari gagnant car depuis que j'ai refermé Je n'étais qu'un fou, j'ai simplement envie de découvrir toute la bibliographie de l'auteur. (ce que je ne manquerai pas de faire prochainement.)

Ps: Bravo pour le titre car il m'a fallu un peu de temps pour comprendre le pourquoi du comment ce titre avait été mis en avant et je dis Bravo.

Suspense, romance, psychopathie, ce roman m'a comblée et je vous invite à vous ruer dessus car il vaut carrément de le détour.


7 commentaires:

  1. J'adore Thierry Cohen, et celui ci me fait de l'oeil, il me le faut (encore maintenant que je lis ton avis ultra positif)!!

    RépondreSupprimer
  2. eh bien je ne connais pas encore l'auteur mais ton billet me donne bien envie de découvrir le titre! Chloé

    RépondreSupprimer
  3. Mais quelle chronique O_____________O Direct dans ma wish! Tu en parles à merveille! Il a intérêt à être bien je te le dis :p

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais vraiment énormément donner envie tu le sais ?

    RépondreSupprimer
  5. J'ai déjà lu des critiques sur ce livre qui me fait de plus en plus envie, je vais l'ajouter à ma pile de livre à acheter ou emprunter :)

    RépondreSupprimer
  6. De cet auteur je viens de lire "Si un jour la vie m'arrache à toi" que j'ai adoré, et je pense au vu de ton avis me procurer très bientôt ce livre-ci!

    RépondreSupprimer
  7. +1 dans ma wl avec cet auteur que je ne connais pas

    RépondreSupprimer