Quel roman cherches tu?

samedi 31 mai 2014

La déchéance de Mrs Robinson de Kate Summerscale

Kate Summerscale

Edition : Pocket 10/18
Pages : 400
Sortie: 20 mars 2014
ISBN-10: 2264062541

L'acheter sur Amazon










En 1844, Isabella Walker épouse en secondes noces l'ingénieur Henry Robinson avec qui elle s'installe à Édimbourg. En 1850, elle rencontre Edward Lane, brillant étudiant en médecine. De dix ans son cadet, il est marié à la fille de Lady Drysdale, qui tient un salon où elle reçoit les intellectuels de l'époque. Au fil du temps, ils nouent une correspondance. Isabella s'éprend de lui et rend compte de cette passion dans son journal intime. Nul ne connaît la réelle teneur de leur relation, mais lorsque Henry découvre ces écrits, en 1855, il décide d'engager une procédure de divorce. S'ensuit un procès houleux devant la cour des Divorces, tribunal laïc créé quelques mois plus tôt. Dans la société victorienne régie par les hommes, la question de l'adultère féminin suscite en effet émotions et préjugés... À partir d'archives judiciaires et d'articles de presse, Kate Summerscale traite son sujet comme une véritable histoire policière, ménageant le suspense avec art.


Lire un roman historique n'est en général pas ma tasse de thé mais j'ai été totalement envoutée par la couverture de ce roman. Couverture que les Editions Pocket Collection 10/18 ont manié avec brio car elle correspond tout à fait à l'image du roman.

Isabelle Walker est une dame du 19e siècle qui se marie une seconde fois avec Henry Robinson, un vieil homme passionné par son travail, un ingénieur très en vue qui s'est marié avec Isabelle pour sa dot. Leur mariage n'est pas heureux et Isabella est souvent seule avec ses enfants.
Le couple rencontre la famille Lane avec laquelle ils entretiennent de jolies relations amicales et Isabella, en l'absence de son mari, passe énormément de temps avec eux. 
Secrètement elle désire Edward (Mr Lane) et elle garde ses émotions secrètes...Elle retrace sa passion dans son journal intime qu'elle tient au fil des ans et qu'elle cache sous clés car ses écrits sont très personnels et très représentatifs de ses envies mais aussi de son malheur en couple.
Un jour de forte fièvre, Isabelle parle trop et son mari découvre ses journaux....Vient alors la déchéance de Mrs Robinson.

J'ai tout d'abord commencé par feuilleter ce roman et je me suis surprise à avoir lu 100 pages sans m'en rendre compte. Et pourtant la plume de K.Summerscale n'est pas facile du tout. Elle nous énonce les faits de façon très journalistique et tels de réels rapports.  Je n'avais pas l'impression de lire un roman mais plutôt un compte rendu ou un travail scolaire.
L'auteur nous plonge également dans de nombreuses descriptions de tout ce qui entoure le roman. Elle peut nous décrire un paysage comme elle peut nous définir une situation pendant plus de 5 pages.  S'ajoute à cela de nombreuses preuves de correspondances, des articles de presses, etc...
Divers personnages interfèrent dans ce roman et pour chacun d'eux nous avons droit à une biographie en bonne et dûe forme. 
Vous allez dire mais alors si c'est si rébarbatif , pourquoi le lire?

Détrompez vous!!! Moi qui n'aime absolument pas les styles descriptifs je me suis prise d'un grand plaisir de découvrir des faits de l'époque. Elle nous explique par exemple ce qu'est la phrénologie qui est l'étude des os du crâne. A l'époque il est dit qu'un crâne ayant telle ou telle forme donnait telle ou telle personnalité : les femmes aimants les relations sexuelles ou celles qui aimaient simplement les hommes avaient une forme de crâne spécifique. L'auteur nous plonge alors dans des détails médicaux assez passionnants.

Revenons en au procès. Ce qu'Henry, le mari, souhaite n'est pas simplement de gagner le divorce mais il souhaite tant la déchéance de son épouse ainsi que celle de Monsieur Lane. (Le tribunal du divorce ayant été crée récemment). Ce qu'il est important de savoir est que Lane est un médecin reconnu qui tient un centre médical très important ou la confiance entre les patientes et le corps médical est la clé de sa réussite. S'il est coupable, il perdra tout. Henry souhaite se venger en le descendant plus bas que terre.
La seconde partie du roman va se centrer sur le procès qui met en cause Isabella et le Docteur Lane.

La déchéance de Mrs Lane est un roman qui va vous plonger dans l'époque Victorienne et va vous apprendre de nombreux élément sur l'époque : Ce qui sera mis en avant bien entendu sera la place de la femme dans cette époque. L'auteur nous prouvera, de part l'histoire d'Isabella, qu'elle n'a pas été la seule à vivre ce calvaire, mettant en parallèle de nombreuses histoires similaires de l'époque.

Je vous conseille donc ce roman qui vous emmènera dans les fonds de la féminité victorienne.

12 commentaires:

  1. Ce style journalistique me rebute totalement et pourtant, tu arrives à me donner envie de lire ce titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu savais comme le style journalistique peut m'ennuyer à mourir et pourtant....

      Supprimer
  2. Tu es très convaincante, je le rajoute à ma liste tout de suite ;)

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes très envie de lire ce roman ..et moi j aime beaucoup ce genre de ouvrage ..entre doc journalistique et fiction ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si tu aimes ce genre de romans alors tu devrais vraiment adorer ce titre

      Supprimer
  4. Chronique très intéressante. Je ne connaissais pas, alors je note!

    RépondreSupprimer
  5. Je le lorgne depuis sa sortie ! Je serais vraiment très curieuse de lire ce titre !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu auras l'occasion de l'acquérir

      Supprimer
  6. Ohhh, merci pour ta jolie chronique, il remonte dans la partie supérieure de ma PAL grâce à toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu me diras ce que tu en as pensé si tu le lis prochainement

      Supprimer