Quel roman cherches tu?

mercredi 18 juin 2014

Je suis sa fille de Benoit Minville

Minville, Benoît

Édition : Sarbacane
Genre : Jeunesse, Vie
Pages : 253
Sortie : 31 août 2013
L'acheter sur Amazon












C'est l'histoire de Joan, qui a été élevée par son père sur fond de hard rock et de westerns. C'est l'histoire du père de Joan, un visage de plus écrasé par le Grand Capital. C'est l'histoire de Hugo, le meilleur ami de Joan, qui décide de l'accompagner pour quand elle hurle : Il faut que ça change ! Je veux que ça s'arrête ! On va tuer le Grand Patron ! Deux ados embarqués dans un road-trip ébouriffant, sur la N7 direction Nice... Ils ne savent pas ce qui les attend. L'aventure. L'amour. Les rencontres. Fuck la crise, vive la vie


                                                                  Micro Chronique                                                                       

 Un voyage initiatique passionnant.

Joan vit une relation très fusionnelle avec son père, sa mère l'ayant abandonnée, elle s'est accrochée à ce père qu'elle aime plus que tout au monde. Mais un jour il change, il devient morose et perd la joie de vivre et fait une bêtise phénoménale qui va chambouler la vie de tout le monde. Ce père qui n'avait plus foi en la société a transmis à sa fille cette haine sociale et vengeresse.

Nous nous envolons avec ce roman dans un road Trip incroyable à la rencontre de personnages fascinant. Joan principalement qui part en quête de vengeance, une arme sous le bras et qui s'envole vers l'inconnu aux cotés de Hugo, ce personnage qui m'a énormément émue.
J'ai énormément aimé cet amour entre un père et sa fille, j'ai adoré ce sentiment que j'ai beaucoup ressenti lors de ma lecture car le père, malgré ce qui lui arrive, reste malgré tout présent tout au long du récit pour nous insuffler l'amour qu'il a pour sa fille et réciproquement.
Et Hugo, j'aime et j'ai aimé cette belle amitié qui m'a donné du rose au coeur pendant ma lecture. Ici pas d’ambiguïté, pas d'histoires d'amour mais au contraire une histoire encore plus forte qui a su m'émouvoir et me surprendre.

Le point le plus positif pour moi est la symbolique de la rage de Joan, j'ai aimé cette force, cette hargne et cette volonté que l'auteur a pu retranscrire à merveille. J'ai eu beaucoup d'empathie pour cette héroine qui m' a fait vibrer émotionnellement. 

Tout au long du roman, j'étais dans le coffre et je me suis imprégnée des sentiments de chacun : Que du bonheur

2 commentaires: