Quel roman cherches tu?

lundi 23 juin 2014

La promesse de Lola de Cecilia Samartin

Cécilia Samartin

Edition : L'archipel
Genre : Contemporain
Pages : 400
Sortie : 18 juin 2014
Traduction : Maryline Beury



http://www.amazon.fr/promesse-Lola-Cecilia-Samartin/dp/2809814805/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1403531653&sr=1-1&keywords=la+promesse+de+lola

Lu dans le cadre du challenge :
La coupe du monde 2014
Des pavés sur la plage


Je tiens dans un premier temps à remercier les Editions L'archipel qui m'ont gentiment envoyé ce roman. Etant une grande fan de l'auteur, je ne pouvais passer à coté de cette sortie. Cécilia Samartin m'a envoûtée avec La belle imparfaite et j'étais curieuse de découvrir ce nouveau roman dans lequel j'avais beaucoup d'espoir.


A LIRE SANS MODERATION

Sebastian est âgé d’une dizaine années. Né avec une malformation cardiaque, il est exclu des jeux de son âge et subit à l'école les railleries de ses camarades.
Sa mère, de surcroît, se montre autoritaire et hyper protectrice. Son seul havre de réconfort, il le trouve auprès de sa grand-mère, abuela Lola, à qui il rend visite tous les soirs après la classe.
Mais, un jour, Sebastian la trouve chez elle, inanimée. Abuela Lola est alors emmenée à l'hôpital où, à son chevet, elle voit sa famille réunie pour la première fois depuis bien longtemps.
Prenant conscience que les liens entre chacun sont distendus, Lola décide d’enfreindre la promesse qu'elle avait faite à ses enfants : elle se remet à cuisiner.
Les bons plats qu’elle leur prépare – tous issus de la tradition sud-américaine – sont aussi le prétexte pour Lola d’évoquer un certain événement familial. Et ainsi de ressouder les siens…



Si ce roman m'a envoûte dès les premières lignes c'est dans un premier temps parce que j'ai pu m'identifier à cette histoire. En effet ceux et celles qui connaissent mon histoire savent pourquoi j'ai eu beaucoup d'empathie pour ce roman, pourquoi je me suis si fortement attaché à Sebastian et pourquoi je l'ai pris sous mon aile pendant 400 pages. J'ai eu beaucoup d'émotions à lire ce roman, peut être un peu trop, j'ai trop relaté ce livre avec mon propre vécu et je remercie Cecilia Samartin d'avoir pu lire dans l'âme d'une de ses plus fidèles lectrices.

Revenons en à notre histoire: Comment ne pas succomber au charme de ce petit garçon qui a beaucoup de mal à vivre. En effet étant né avec une malformation cardiaque, il est un petit garçon de 10 ans très faible qui ne peut s'amuser comme les autres. Chaque rentrée scolaire est un calvaire pour sa mère qui doit à chaque fois expliquer à la nouvelle institutrice pourquoi Sebastian ne doit pas s’essouffler, pourquoi il ne doit pas courir et pourquoi les cours de récréation sont si dangereuses pour lui. C'est un supplice tant pour cette mère trop protectrice que pour ce petit garçon qui sent son coeur palpiter à chaque fois qu'il court un peu trop ou un peu trop vite.

Sa soeur douceur dans la vie, c'est sa grand mère Abuela Lola qui, suite à un souci médical grave, s'est retrouvé à changer sa vie de vieille femme inactive. Elle a décidé du jour au lendemain de se remettre à ses fourneaux. L'envie de voir sa famille réunie, l'envie de voir ses 3 enfants attablés ensemble, envie de voir l'amour dans les yeux de ses proches.
Tous les jours après l'école, le petit garçon file chez sa grand mère et l'aide à préparer de bons petits plats que Cécilia Samartin va nous décrire en activant nos papilles gustatives.

La plume de l'auteur est juste incroyable, elle m'a intégrée dans la famille de Lola et j'ai pu faire partie de cette grande famille tout au long de ma lecture. J'ai ressenti les sentiments des uns et des autres avec beaucoup de plaisir.
Outre Sebastian, j'ai eu beaucoup d'empathie pour sa maman Gloria qui surprotège son enfant plus qu'il n'en faut. Comment ne pas comprendre cette maman qui met sa vie entre parenthèse pour surprotéger son enfant malade, comment ne pas la comprendre?

Les romans de C.Samartin sont très optimistes et nous allons bien sûr vers un Happy End mais malgré cela elle m'a émue à un point tel que je n'ai pu garder mes larmes pour moi. Un fait attendu mais pourtant un fait qu'on aurait aimé éviter m'a poignardé et j'ai versé ma peine comme si je faisais vraiment partie de la famille donc certes ce roman est une bouffée d'optimisme, une bouffée d'air frais mais les émotions sont bien présentes.

J'avais très peur du coté culinaire du roman parce que je ne suis pas adepte de ce genre de littérature mais l'auteur a savamment écrit ces délices culinaires et ces odeurs ont titillés mes narines. Les recettes du roman sont inscrites en fin de livre et je ne manquerai pas de tester l'une des recettes.

Poignant et réconfortant à la fois, ce roman vous emmènera dans le monde doux et délicat de Abuela Lola et de son petit fils Sebastian. Ne loupez jamais un roman de Cecilia Samartin, il me reste pour ma part Le don d'Anna à découvrir et je ne pense pas qu'il fera long feux dans ma bibliothèque.

4 commentaires:

  1. Je savais que tu l'aimerais ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'étais sûre que tu allais verser ta larme et moi, comme une quiche, j'ai les larmes aux yeux en lisant ton avis, en repensant aux émotions que j'ai eues. Un superbe roman :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Les Éditions de l'Archipel vous invitent à jouer avec Cecilia Samartin pour tenter de gagner votre LIVRET DE RECETTES sud-américaines extraites du roman "La promesse de Lola" !

    • Sofrito • Camarones enchiladas • Mofongo • Bizcocho de ron •
    ...et bien d’autres !

    JOUEZ sur le page Facebook des Éditions de l'Archipel : https://www.facebook.com/larchipel/app_553174164726188

    La fiche du livre :
    http://www.editionsarchipel.com/livre/la-promesse-de-lola/

    Bonne chance à vous !

    Clémence

    Assistante web-marketing
    Éditions de l'Archipel
    34 rue des Bourdonnais, Paris Ier

    RépondreSupprimer