Quel roman cherches tu?

lundi 2 juin 2014

La tête à Toto de Sandra Kollender

Sandra Kollender

Edition : Le livre de poche
Pages : 192
Sortie : 14 mai 2014
ISBN-10: 2253176656






« Neurologique.
Le mot est lâché et le sol commence à se fissurer.
Je reprends peu à peu mes esprits, et je remets tant bien que mal mon fi ls, évidemment endormi, dans sa combinaison pilote.
Pilote de quoi ? Il n’attrape même pas mon doigt. Il y a des fermetures Éclair partout et je suis aussi calme qu’un vendeur de Red Bull.

Ce témoignage de 192 pages est l'un des plus agréable que j'ai pu lire jusqu'alors mais attention pour apprécier ce livre, il faut pouvoir comprendre et accepter le second degré car Sandra Kollender va nous narrer la vie d'Anna de façon très succincte mais d'une manière très "comique".
Les faits sont tellement graves et sa façon de raconter est tellement marrante qu'on est partagé entre l'envie de rire ou pleurer. Ca en devient atroce pour le lecteur. Mon mari me disait "mais c'est pas super cool ce que tu lis"....Ma réponse a été "Oui mais...." Pas super cool sur le fond mais très appréciable sur la forme.

On commence le livre avec quelques pages nous expliquant bien qu'Anne, elle a la poisse. C'est indéniable, cette fille a la poisse. Mais voilà elle rencontre le grand amour, ils sont amoureux et font un enfant. Enfin le bonheur frappe à sa porte.
Tout va bien jusqu'à ce que les premiers signes se manifestent : Pas de réaction oculaires, pas de mouvements précis, pas de réactions...Bref à 6 mois le verdict tombe, c'est neurologique...LE SYNDROME DE WEST
Nous allons alors suivre la vie de cette maman qui va se battre pour son fils : Se battre pour qu'il ait un traitement adapté, se battre pour le faire entrer à l'école, se battre...constamment se battre.
La beauté du livre est qu'elle prend cela avec beaucoup d'ironie et rigolade et heureusement car sinon après avoir lu ce roman, je pense qu'on passe 3 jours à se morfondre.

J'ai eu énormément d'empathie pour Anna parce que je connais le sentiment de "Ca te tombe dessus et tu n'as pas le choix tu dois avancer" donc les premières réactions d'Anna, les ayant véçues, je ne peux QUE ressentir la même chose qu'elle et je ne peux que m'identifier à ce personnage tout au long du livre.

Ce livre est TRES court et les paragraphes sont très très courts, à peine 3 ou 4 pages pour le plus long donc ça se lit très vite. En une heure à peine je l'avais englouti. Nous allons suivre Anna pendant près de 10 ans et 10 ans en 193 pages c'est chapeau bas à l'auteur mais je pense qu'elle a été à l'essentiel et qu'elle n'a pas tourné autour du pot. Agréable à souhait pour un lecteur.

Cette histoire n'est bien entendue pas inventée de toutes pièces car ce roman est autobiographique : Sandra Kollender met sa carrière entre parenthèses en 2003 pour s'occuper de son fils, alors atteint du Syndrome de West. Elle partage actuellement son temps entre les nombreuses rééducations et la scène (Amazon).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire