Quel roman cherches tu?

vendredi 27 juin 2014

Vice et Vertu, mon amie Odalie de Suzanne Rindell

Suzanne Rindell

Edition : Fleuve Edition
Sortie : 12 juin 2014
Traduction : Joëlle TOUATI




http://www.amazon.fr/Vice-Vertu-Suzanne-RINDELL/dp/2265097225/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1403884347&sr=8-1&keywords=mon+amie+odalie 










New York, 1922-1923. Rose Baker, la narratrice, est une jeune femme fortement marquée par ses années à l'orphelinat. Guindée, moralisatrice et distante avec son entourage, elle travaille comme dactylo au commissariat du Lower East Side à une époque où les femmes font tout juste leurs débuts dans le monde du travail. Lorsqu'une nouvelle venue rejoint l'équipe de secrétaires, Rose est très vite attirée par le magnétisme de cette inconnue. Avec Odalie, elle découvre un autre monde : des bars clandestins, des soirées chics, et des rencontres faciles. Odalie la fascine, lui fait perdre tous ses repères, oublier tous ses principes. Jusqu'au jour où un certain Warren, persuadé d'avoir reconnu la femme qui a provoqué la mort de son frère, se met en tête de démasquer Odalie. Qui faut-il croire dans cette grande fresque des faux-semblants ?

Les années folles vous emmèneront dans une réelle folie...

Frisson garanti

Rose Bakker est la narratrice de ce roman mais également la principale protagoniste que nous allons suivre pendant notre lecture. Elle nous explique son histoire qui m'a totalement envoûtée depuis le début jusqu'à la fin de ma lecture.
Rose est une jeune femme orpheline qui a grandi dans un couvent. Elle a donc beaucoup de principes mais son éducation lui a permise d'intégrer le commissariat du Lower East Side ou elle travaille en tant que dactylo. Son travail lui tient beaucoup à coeur car elle s'investit énormément.  
Ayant des revenus modérés, elle vit dans une petite maison de famille ou elle partage une chambre avec une certaine Hellen qui n'est pas la plus agréable des cohabitantes mais Rose n'est pas du genre à faire des manières et elle vit cela avec beaucoup de recul.

Lorsque Odalie intègre l'équipe des dactyla, elle envoûte tout le monde. Avec sa coupe de cheveux à la garçonne mais si brillante qu'elle éblouirait un borgne, avec ses bijoux et ses attitudes hautaines, Odalie intègre facilement l'équipe. 
Très rapidement Odalie et Rose deviennent amie, de très intimes amies et tous les principes de Rose vont rapidement partir en fumée : Bars clandestins, soirées folles, alcools, nicotine et j'en pense. Rose va devenir celle qu'elle n'est pas et se laisser embarquer dans des soirées folles.

Rose nous raconte donc ses déboires mais également toutes les attitudes d'Odalie qu'elle trouve parfois étrange (elle consigne d'ailleurs cette amitié dans un journal, étrange ne trouvez vous pas?)  mais bon étant son amie de cœur, elle se laisse faire et se laisse accaparer par cette amitié qui l'envahit. 
Très vite nous comprenons que nous écrit du présent mais qu'en fait ce qu'elle nous raconte sont des faits passés. Elle nous écrit son histoire parce que son médecin le lui conseille. Ces faits sont très furtifs et ils nous laissent dans le doute. Qu'est il arrivé à Rose?  Et qui est ce médecin? 
Tout au long de son explications, elle nous met en garde contre Odalie mais pourquoi? 

Cette intrigue nous donne envie de lire encore et encore pour découvrir ce qui se cache derrière tout cela. On est happé, on est envoûté et on ne peut plus lâcher le roman. 

Ce roman m'a énormément plu dans un premier temps car nous sommes dans mon époque favorite des années 20 avec le charleston, la libération de la femme et sa nouvelle condition, les bars clandestins, l'alcool et les déboires. J'ai pris un grand plaisir à suivre Rose dans sa nouvelle vie et dans son questionnement incessants.
Ensuite j'ai apprécié l'intrigue qui m'a mise en haleine et m'a  fait me poser plein de questions. Encore maintenant je réfléchis et je me pose encore des questions,c 'est pour dire.....

Le seul HIC (mais en est ce vraiment un? )  c'est la dernière phrase du roman parce que quand on a tout lu,tout compris et qu'on lit la dernière phrase, on se dit "en fait j'ai rien compris?"....Donc voilà je reste en attente d'une réponse. Mais vous voulez que je vous avoue quelque chose : J'adore cela car si un livre fait encore parler de lui après lecture c'est que vraiment il est excellent....vous ne pensez pas?

Un roman que je vous conseille si vous voulez frissonner entre deux danses de charleston. 
Quand la psychologie s'en mêle....

4 commentaires:

  1. Tu me donne très envie... j'avais tenté un concours pour le gagner mais comme d'habitude je n'ai pas gagné mdr
    J'aimerai beaucoup le lire, j'espère pouvoir me le procurer !

    RépondreSupprimer
  2. AH! La couverture est à tomber, il me tente tellement *O*

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour chaque publication.
    Ils sont très importants après !!!
    Félicitations et vont de plus.
    Gracias
    baiser

    RépondreSupprimer