Quel roman cherches tu?

dimanche 21 septembre 2014

Quelques chroniques en quelques mots #02

Je vous présente ce soir quelques romans lus mais dont la chronique ne sera qu'un bref commentaire...
Appréciez les ou non, mais ces romans ont malgré tout une histoire.


Oublie-t-on jamais son premier amour ? Adrien a décidé de mourir. Mais alors qu’il s’apprête à avaler un mélange de médicaments, resurgit le souvenir de Nina, une jeune Italienne avec qui il a passé, enfant puis adolescent, des vacances lumineuses sur la côte amalfitaine. Repoussant son suicide d’un soir, puis d’un autre, il lui écrit une longue lettre qui devient, au fil des nuits, la bouleversante déclaration d’amour qu’il n’a jamais osé lui faire.
Il ne se doute pas que ses mots toucheront plusieurs existences : la sienne et celle de Nina d’abord, mais également celle de tous ceux qui, de près ou de loin, seront émus par son écriture.
Un roman magnifique, fort et poignant qui met en avant l'amour d'un homme désespéré.  Alors qu'il est sur le point de se suicider, Adrien décide de se remémorer son premier amour et de lui écrire.
Comment ne pas être touchée par ce roman?  comment ne pas être subjuguée par cet homme et ses sentiments?
La plume de l'auteur vous emporte et vous permet une empathie énorme.
Un roman qui plaira aux amateurs et amatrices d'émotions sincères et profondes car on ne sort pas indemne de cette lecture. 
Très court se roman est un réel condensé d'émotions.



D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. Car, au Coven Coldfield – manoir de construction ancienne où résident toutes les femmes de la famille ayant la chance de posséder quelque pouvoir – aucune âme, à l’exception de sa dirigeante, leur très redoutée grand-mère, n’a le droit de choisir son destin. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine lui est spécifiquement adressée et vient bousculer les plans de la matriarche. Malheureusement, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.
Ayant eu de gros soucis à lire la première saga de l'auteur de part le style, j'avais envie de tenter celle ci : Une maison d'édition que j'adore, une couverture magnifique donc je me lance et malheureusement c'est à nouveau un FLOP
Le style de l'auteur est pour moi trop long, trop lent et les choses n'avancent pas. J'aime me régaler avec des actions et non des longueurs qui sont sans fin.
Peu être vais je retenter cette lecture un peu plus tard parce que je n'aime pas rester sur un abandon. J'ai lu 150 pages qui n'ont pas été fructueuses malheureusement.
Je remets donc ce livre dans ma bibliothèque et je retenterai plus tard.........

2 commentaires:

  1. Deux livres qui ont l'air chouettes :)

    RépondreSupprimer
  2. Le Caldera me fait bien envie et tout comme toi, je trouve la couverture magnifique !

    RépondreSupprimer