Quel roman cherches tu?

samedi 18 octobre 2014

In my mailbox du 18 octobre 2014

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

La BAL a explosé cette semaine, regardez par vous même






Quelques synopsis:  

Les neufs cercles
1974. De retour du Vietnam, John Gaines a accepté le poste de shérif de Whytesburg, Mississippi. Une petite ville tranquille jusqu’au jour où l’on découvre, enterré sur les berges de la rivière, le cadavre d’une adolescente. La surprise est de taille : celle-ci n’est autre que Nancy Denton, une jeune fille mystérieusement disparue vingt ans plus tôt, dont le corps a été préservé par la boue. L’autopsie révèle que son cœur a disparu, remplacé par un panier contenant la dépouille d’un serpent. Traumatisé par le Vietnam, cette guerre atroce dont « seuls les morts ont vu la fin », John doit à nouveau faire face à l’horreur. Il va ainsi repartir au combat, un combat singulier, cette fois, tant il est vrai qu’un seul corps peut être plus perturbant encore que des centaines. Un combat mené pour une adolescente assassinée et une mère de famille déchirée, un combat contre les secrets et les vérités cachées de sa petite ville tranquille. Si mener une enquête vingt ans après le crime semble une entreprise périlleuse, cela n’est rien à côté de ce qui attend John : une nouvelle traversée des neuf cercles de l’enfer.

Le palais des ombres:  
Paris, dans les années 1960. Nathan Thanner, trentenaire taciturne et discret qui ne vit que pour ses marionnettes confectionnées dans le secret de sa boutique, voit sa vie bouleversée par une lettre de son père auquel il ne parle plus depuis vingt ans. Cet ex-romancier à succès, dont la rumeur veut qu’il soit devenu fou, lui annonce son décès et l’héritage qu’il lui lègue : l’énigmatique maison où il vivait reclus, Le Palais des Ombres. Mais, même dans la mort, Hugo Thanner reste un être fuyant et mystérieux, à l’image de cette demeure diabolique qui semble se jouer de Nathan. Commence alors pour le jeune homme un inquiétant jeu de pistes dont l’issue pourrait le changer à jamais…


Quelques synopsis

Par le feu: 
Le Crémateur. C'est ainsi que les média surnomment le tueur en série qui terrorise Londres. Sa particularité? Rouer de coups des femmes avant de les brûler vives aux abords des parcs de la ville. Il compte déjà quatre victimes à son actif. Alors que la police croit avoir mis la main sur le coupable, un cinquième cadavre est découvert. Le meurtrier court-il toujours ? Pour le lieutenant Maeve Kerrigan, jeune recrue de la police londonienne chargée d'enquêter sur Rebecca Haworth, la dernière victime, la tâche s'annonce des plus ardues : pas de témoin, des indices partis en fumée, une équipe misogyne qui ne la soutient pas... Tandis qu'une véritable psychose s'empare de la ville, elle décide de fouiller dans le passé de la défunte dans l'espoir de trouver des pistes susceptibles de la mener jusqu'au coupable. Rapidement, elle comprend que Rebecca n'était pas du tout la femme que l'on croyait... En jouant sur l'alternance des points de vue et les faux-semblants, Jane Casey s'amuse à duper le lecteur qu'elle parvient à tenir en haleine jusqu'à la dernière page.

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes : 
En Afghanistan, des années 1950 à nos jours, mais aussi à Paris dans les années 1970, en Californie dans les années 2000 et sur une île grecque aujourd’hui. A Shadbagh, un minuscule village agricole, Abdullah, 10 ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père décide de partir pour Kaboul où l’oncle Nabi lui aurait trouvé un emploi et d’emmener Pari avec lui. Abdullah sent qu’il se trame quelque chose. Et de fait, leur père, préférant « couper un doigt pour sauver la main », vend Pari à la riche famille pour laquelle travaille Nabi. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis. La petite Pari oublie et grandit à Paris où sa mère, Nila, trop libre pour la société afghane, s’est enfuie au milieu des années 50. Nabi est resté auprès de Suleiman, le mari de Nila, devenu handicapé suite à un AVC. Des années plus tard, bien après la chute des Talibans, Abdullah n’a pas oublié Pari qui, elle, n’a jamais pu combler une sensation de vide, comme s’il lui manquait quelque chose d’indispensable, dont elle ignorait  

Liaisons dangereuses Tome 1 : Jalousie
Carter et Lilah ont tout du couple parfait, mais leur relation est sur le point de basculer irrémédiablement. Carter a toujours été un gentil garçon, prévenant et attentif ; Lilah, elle, malgré son passé trouble, a su lui rester fidèle. Tout le monde considère leur histoire comme des plus solides... Mais une fois les portes refermées derrière eux, l'image se fissure dangereusement. Les sautes d'humeur de Lilah se mettent à gagner en intensité et Carter envisage de prendre ses distances, lorsqu'une autre fille entre en scène à l'occasion d'une grosse fête lycéenne. Julie est belle, intelligente et possède une âme d'artiste. Carter n'a aucunement l'intention de succomber à la tentation. Ni celle de tomber amoureux. Mais les meilleures intentions du monde ne le protégeront pas de la jalousie et de la vengeance de Lilah. Et d'ici à la fin de l'été, la ligne entre le Bien et le Mal sera devenue plus que poreuse. Du sang sera versé. Rien ne sera plus jamais comme avant à Dream Point.


Du neuf par chez vous?
Quel roman reçu cette semaine chez moi, vous fait envie?
Des bisous sous ce soleil d'automne
Nessa

9 commentaires:

  1. Waouh dis donc!!! tu as été super gatée!!!! le palais des ombres me tenterait bien :)

    RépondreSupprimer
  2. Belles arrivées dans ta PAL ! J'adore Khaled Hosseini <3

    RépondreSupprimer
  3. La main dans la nuit me tente énormément ^^

    RépondreSupprimer
  4. Haaa le Ellory !!!! J'espère que tu vas l'adorer comme moi :D

    RépondreSupprimer
  5. Que de belles réceptions, de quoi passer de bien beaux moments.
    Bonnes lectures

    RépondreSupprimer
  6. Jalousie est dans ma wish list!
    Bonne semaine de lecture!!

    RépondreSupprimer
  7. De belles réceptions! bonnes lectures à toi ;)

    RépondreSupprimer
  8. Superbe IMM, en effet ! Bonnes lectures mon petit <3

    RépondreSupprimer