Quel roman cherches tu?

samedi 15 novembre 2014

Derniers instants de Steve Mosby

Brisé par le suicide de sa femme, Alex Connor a tout quitté : son métier, ses amis, son pays. Lorsqu’il apprend que Sarah, sa meilleure amie, a été assassinée, il revient pour la première fois dans la ville où il a longtemps vécu. La police ne tarde pas à mettre la main sur le coupable. Mais en dépit des indications données par celui-ci, le corps de Sarah reste introuvable.
Pendant ce temps-là, à l’autre bout du pays, Paul Kearney est sur les traces d’un tueur en série. Une femme vient d’être enlevée, il sait qu’il n’a qu’une semaine pour la retrouver.
Alex et Paul sont l’un comme l’autre encore loin de s’imaginer vers quelle monstrueuse réalité ils s’acheminent...






Éditions Sonatine
Steve Mosby
Thriller, roman noir
16 octobre 2014 
450 pages 
Chroniqué par Nessa 





Steve Mosby est un auteur que j'ai envie de découvrir depuis un moment déjà. J'ai eu beaucoup d'éloges quant à son roman Un sur Deux alors découvrir cette plume m'intéressait vraiment. 
En sortant un nouveau Thriller, j'ai sauté sur l'occasion de le découvrir.
Derniers instants est un roman qui a réussit à me tenir scotchée dans ma lecture sans relâche, c'est un thriller qui a "du coffre" et c'est vraiment un livre que je vous recommande si vous aimez les histoires sombres.

Il y a dans ce roman deux fils conducteurs, deux histoires parallèles qui se frôlent, s'entrelacent et ne se rencontrent qu'en fin de roman. Steve Mosby a eu cette réussite d'écrire un roman où deux histoires cohabitent en ne se rencontrant jamais. 
Cet acte littéraire m'a énormément impressionnée mais j'avoue que ma fatigue du soir m'a parfois empêché de tout comprendre. J'étais parfois un peu à la masse, en me disant "mais qu'est ce que je lis? " C'est ma faute, en aucun cas je ne remets en cause l'écriture de l'auteur mais il est à savoir qu'il faut avoir la tête bien fraîche pour lire ce livre.
Les thèmes abordés sont vraiment noirs, sombres et ce roman n'est pas à mettre dans les mains de tout le monde.   

Lorsqu'on lit un roman de Mosby (et je présume que c'est pareil pour les autres romans), on entre dans un univers sombre, noir avec des personnages totalement torturés par la vie. Nos deux protagonistes principaux (Alex et Paul) sont déchirés et on ressent forcément de l'empathie pour ces deux hommes que rien n'épargne.

Je vous avouerai que je suis maintenant curieuse de découvrir les autres romans de l'auteur car j'ai vraiment adhéré à son style noir, son ambiance glauque et sa prose addictive.

Steve Mosby est né en 1976 à Leeds. Après Un sur deux, Ceux qu’on aime et Les Fleurs de l’ombre, Derniers Instants est son quatrième roman publié en France.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire