Quel roman cherches tu?

vendredi 7 novembre 2014

Par le feu de Jane Casey



Un thriller a la plume féminine envoutante

Editions  10/18
Jane Casey
Traduit par Cécile Leclère
Thriller
 4 septembre 2014 
576 pages
Chroniqué par Nessa
Challenge : Pick me a book









Le Crémateur. C'est ainsi que les média surnomment le tueur en série qui terrorise Londres. Sa particularité? Rouer de coups des femmes avant de les brûler vives aux abords des parcs de la ville. Il compte déjà quatre victimes à son actif. Alors que la police croit avoir mis la main sur le coupable, un cinquième cadavre est découvert. Le meurtrier court-il toujours ? Pour le lieutenant Maeve Kerrigan, jeune recrue de la police londonienne chargée d'enquêter sur Rebecca Haworth, la dernière victime, la tâche s'annonce des plus ardues : pas de témoin, des indices partis en fumée, une équipe misogyne qui ne la soutient pas... Tandis qu'une véritable psychose s'empare de la ville, elle décide de fouiller dans le passé de la défunte dans l'espoir de trouver des pistes susceptibles de la mener jusqu'au coupable. Rapidement, elle comprend que Rebecca n'était pas du tout la femme que l'on croyait...




J'attendais beaucoup de ce roman car on m'en avait dit beaucoup de bien et j'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans la plume de Jane Casey. De plus, lorsque les tueurs en série entrent en action, ça ne peut être que un pari gagnant. 
Malheureusement il y a eu un petit bémol avec ce roman mais je vous explique tout cela de suite dans.... 
 
 
Je vais passer outres les résumés car je trouve que le synopsis est suffisant à lui même et je ne souhaite pas vous en révéler d'avantages mais de toutes façons tout est au rendez vous : Un tueur en série, une enquêtrice jeune recrue, des personnes très étranges qui cachent des choses...

Au début j'ai été très très emballée par ma lecture car je trouvais l'ambiance parfaite pour un thriller, je trouvais le rythme excellent et je prenais beaucoup de plaisir à avancer dans ce roman. Ensuite j'ai bien entendu tenter de trouver le tueur et après plusieurs hypothèses, bien entendu, j'ai réussi à tomber sur le noeud de l'intrigue, j'ai résolu l'enquête avant même d'avoir terminé ma lecture.
Et pour le coup, je dois bien avouer que la lecture s'en ressent vraiment car plus rien n'était surprenant et l'auteur ne m'a donc plus surprise par ses rebondissements.  Je pense que si je n'avais pas résolu l'affaire, j'aurai pris beaucoup plus de plaisir dans ma lecture.L'auteur ne m'aura pas eue cette fois ci et c'est avec beaucoup de regret.

En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup aimé l'enquêtrice qui vit dans un milieu d'hommes et qui tente de "survivre" à cette ambiance pas si évidente pour une novice. J'ai bien aimé sa façon de "vivre" ainsi que ses méthodes en tant qu'enquêtrice. Elle a su s'imposer dans ce milieu masculin (et à tendance macho ) et j'ai réussi à m'attacher à ce personnage si fragile et dur à la fois. Son évolution m'a beaucoup impressionnée.

J'avoue que ce thriller a la plume féminine m'a beaucoup plu malgré tout. Une touche de féminité dans les atrocités d'un tel roman, ça fait parfois du bien et ça rehausse le ton tout en gardant le genre bien à sa place.


Si ce roman vous intéresse, sachez qu'une suite a déjà été écrite et s'intitule : Le dernier Jugement, une enquête de Maeve Kerrigan


2 commentaires:

  1. Il pourrait peut être bien m'intéresser! Merci de me l'avoir fait découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connais pas du tout ce livre. Evideement tout comme toi, je suis total déçue si je trouve le tueur avant la fin. Mais j’ai pu être étonné pour certains par les raisons d’agir de ces tueurs. Je suis une grande fana de tous ce qui touche aux serial killers.

    RépondreSupprimer