Quel roman cherches tu?

vendredi 2 janvier 2015

Mudwoman de Carol Joyce Oates [Abandon]



Abandonnée par sa mère à demi-folle au milieu des marais de l'Adirondacks, Mudgirl, l'enfant de la boue, est sauvée on ne sait trop comment, puis adoptée par un brave couple de Quakers qui l'élèvera avec tendresse en s'efforçant toujours de la protéger des conséquences de son horrible histoire. Devenue Meredith 'M.R' Neukirchen, première femme présidente d'une université de grand renom, Mudgirl, brillante et irréprochable, fait preuve d'un dévouement total à l'égard de sa carrière et d'une ferveur morale intense quant à son rôle. Mais précisément épuisée par la conception d'une rigidité excessive qu'elle a des devoirs de sa charge, tourmentée par ses relations mal définies avec un amant secret et fuyant, inquiète de la crise grandissante que traverse les États-Unis à la veille d'une guerre avec l'Iraq (crise qui la contraint à s'engager sur un terrain politique dangereux) et confrontée à la classique malveillance sournoise des milieux académiques, M.R. se retrouve face à des défis qui la rongent de manière imprévisible. Un voyage sur les lieux qui l'ont vue naître, censé lui rendre un peu de l'équilibre qui lui échappe, va au contraire la jeter dans une terrifiante collision psychique avec son enfance et menacer de l'engloutir une fois encore, mais dans la folie.



Éditions Points

Oates Joyces Carol
2 Octobre 2014
Thriller psychologique
Abandon de Lecture
576 pages
ISBN-10: 2070445097

Joyces Carol Oates est une auteur que je rêvais de découvrir et les Editions Points m'en ont donné l'opportunité avec ce partenariat et je les en remercie.
Néanmoins malgré tous les avis positifs que j'ai lu sur ce roman, je suis dans le devoir de vous écrire non pas une chronique mais un bref avis pas très motivant.
Pourquoi pas une chronique? simplement parce que j'ai abandonné ce roman et je ne suis donc pas digne d'en faire une chronique.

Le problème n'a pas été dans l'histoire car je sentais le potentiel fort de cette histoire, ça m'intéressait beaucoup. Le portrait d'une femme dont l'enfance a commencé abandonné dans la boue. Cela ne pouvait être que parfait mais malheureusement l'auteur n'a pas réussi à me happer.

Alors Oates on aime ou on aime pas mais avec moi la sauce n'a pas pris. Je vous entends déjà "oh mais non, elle a rien compris"...Peut être en effet, peut être n'ai je pas compris le sens de ce que l'auteur nous présentait mais voilà je n'ai pas accroché : J'ai trouvé la prose longue, ennuyante et sans fin.... Plus je lisais moins je voyais ou l'auteur voulait en venir. L'histoire n'avançait pas et les éléments s'ajoutant je n'y comprenais plus rien. Sa prose en forme de toile d'araignées m'a totalement perdu...elle m'a perdue dès les 60 premières pages.....avec grand regret.
Alors certes je suis en vacances et en mode ralenti mais ce ne sont pas des circonstances, je le conçois.
Je retenterai l'expérience avec l'auteur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire